« Sacrilège » Opéras Performance

yoyoyo.jpg

Sous le générique « Musique dégénérée », les responsables culturels nazis interdirent dès 1933 les compositeurs majeurs du début du siècle. Parmi eux Paul Hindemith qui, en 1922, fit scandale à l’opéra de Francfort avec son Sancta Susanna : l’ensemble de son oeuvre fut condamnée par le régime nazi et l’opéra interdit par le Vatican.

Un scandale esthétique et moral qui rejoint l’ultime chef d’oeuvre d’Hartmann, résistant intérieur au III° Reich, dénonçant en 1962, avec sa « Scène Chantée » sur le texte de Giraudoux, la fin d’un monde, celui de Sodome et Gomorrhe. À moins qu’il ne s’agisse déjà du nôtre avec ces deux dénonciations radicales de la « bête immonde » toujours aux aguets de nos plus hautes aspirations.

© Gonzalo BORONDO « ATTESA » feuille d’or sur papier 2017

© Gonzalo BORONDO « ATTESA » feuille d’or sur papier 2017

SANCTA SUSANNA – Hindemith 1922

  • Chrystelle DI MARCO : Soprano
  • Lucie ROCHE : Mezzo-soprano
  • Patricia SCHNELL : Mezzo-soprano
  • Choeur Regina

SODOME ET GOMORRHE – Hartmann 1962

  • Antoin HERRERA LOPEZ KESSEL : Baryton

  • Scénographie / mise en scène : Gonzalo BORONDO
  • Orchestre philharmonique de Marseille
  • Direction : Jean-Philippe DAMBREVILLE
  • Conception : Michel PASTORE

Deux oeuvres lyriques condamnées car scandaleusement bouleversantes, servies par un des plus grands artistes du Street Art Gonzalo Borondo et des solistes au sommet de leur art.

sped.jpg

Tarif : de 32€ à 6€ (hors tarifs abonnement Théâtre Toursky)
Renseignements / Réservations : 04 91 02 54 54 / 04 91 02 58 35
THÉÂTRE TOURSKY : 16 passage Léo Ferré 13003 MARSEILLE
www.toursky.fr

La même saison

« Adieux à Vienne »

« Adieux à Vienne »

Korngold, enfant prodige, rayonne dans les années trente au firmament des opéras européens. L'arrivée des nazis au pouvoir le condamnera à l'exil et sa gloire hollywoodienne lui sauvera la vie. Hommage au piano et à la Vienne internationale du début du siècle avec...

« Adieux à Vienne »

« Adieux à Vienne »

Le Festival Musiques Interdites propose d’achever le cycle Mahler avec le cycle du « Kanben Wunderhorn » ou « Le Cor Merveilleux de l’Enfant » (production CD BelAir Music), conjugué avec la découverte des deux exilés du XX° siècle avec Bortkiewicz et Korngold. Mardi...